accueil  / NOUVELLES
 

Allocution du Gouverneur Jean Baden Dubois à l’occasion de la 1ère décennie de la Fédération Le Levier



Messieurs les membres du Conseil d’Administration,

Mesdames et Messieurs,

Je suis honoré de prendre part aujourd’hui au nom du Conseil d’Administration de la BRH à la célébration de la première décennie de la Fédération Le Levier. La constitution de cette fédération représente un important virage dans le développement du secteur coopératif et dans sa consolidation. De sa naissance à aujourd’hui, la Banque de la République d’Haïti a pu constater les avancées notables de la fédération malgré les difficultés et obstacles rencontrées.

Ma présence ici aujourd’hui témoigne de la volonté de la BRH de jouer pleinement son rôle de régulateur non seulement du système bancaire, mais du système financier tout entier. Le Conseil d’Administration mise beaucoup sur le secteur coopératif pour confirmer les opportunités à saisir dans une perspective d’inclusion.

La création de la fédération a également permis à la BRH de renforcer les liens avec le secteur coopératif à travers certains projets qui visent à assurer la viabilité des coopératives d’épargne et de crédit.

Mesdames, Messieurs,

La modernisation et la stabilité du secteur demeurent l’objectif principal de la BRH. Le fil conducteur de l’action de la BRH prend essence dans la primauté de l’intérêt collectif et dans le développement économique et social de ceux qui n’ont pas accès au système bancaire traditionnel. Pour cela, le succès du secteur requiert que la fédération soit viable, solide et se conforme aux lois et règlements tout en motivant ses caisses membres au niveau de la formation et en les accompagnant en vue d’une croissance soutenue.

Chers dirigeants de la Fédération et des Coopératives d’Epargne et de Crédit,

Dans un souci d’harmonisation des pratiques et de communication plus efficace et plus efficiente, la BRH souhaite raffermir les liens existants entre les deux institutions.

La BRH souhaite que le modèle des fédérations de coopératives soit plus qu’un regroupement de caisses populaires, mais soit également un canal œuvrant à la promotion de l’inclusion financière pour le bénéfice de tous et particulièrement des plus modestes. La logique des coopératives s’inscrit non seulement dans l’enclenchement des activités pérennes, mais encore dans la conduite et l’organisation du secteur.

Nous voulons voir des caisses mieux gérées et plus prospères, nous voulons voir des caisses réaliser des retours sur investissement dans le même ordre de grandeur leurs pairs du système bancaire…

Au nombre des actions menées par la BRH en vue de favoriser la croissance économique interne, l’inclusion financière occupe une place importante.

Un grand nombre de personnes en Haiti fonctionnent en dehors du système financier et sont par conséquent privés de service financier. Ce qui conduit sur le plan économique à une grande inégalité bien que nous soyons tous égaux devant la loi.

En tant que régulateur du système financier, la BRH tient à faciliter l’adéquation entre l’offre et la demande pour assurer l’accès aux services et produits financiers à la population et ainsi lui faire bénéficier de services et de produits adaptés.

Pour y parvenir, le rôle des coopératives et en particulier de la fédération, se révèle prépondérant.

En offrant ses services aux particuliers et aux PMEs, le secteur des coopératives joue un rôle important en permettant d’avoir des répercussions positives sur la finance accessible à tous et en servant d'outil stratégique majeur pour les décideurs.

C’est ainsi que la BRH a conjugué ses efforts pour mettre à la disposition de la fédération quelques instruments financiers devant permettre de paver la voie au changement et à la modernisation des CEC.

Le SPIH, la Chambre de compensation, le projet de modernisation des CEC et le Bureau de l’Information sur le Crédit (BIC) sont autant d’outils qui dynamisent le secteur et qui le hissent à un niveau enviable. La fédération doit se doter de moyens adéquats et d’infrastructure nécessaire pour mieux étendre ses opérations et satisfaire ses membres dans un environnement dynamique, concurrentiel et exigeant. La BRH vous exhorte à vous armer de rudiments pour rendre les institutions que vous coiffez de plus en plus aguerries.

La BRH, consciente des enjeux et des défis qui guettent le paysage financier et économique, encourage la philosophie de fédération à la faveur d’une efficacité accrue dans la conduite de la gouvernance des coopératives. D’ailleurs, les instruments financiers favorisés par la BRH envoient un message percutant dans le repositionnement et l’avenir des coopératives. La détermination qui m’a animé à l’endroit du secteur, en tant que Gouverneur, est restée intacte.

Donc, inutile de vous dire que Le Levier est appelé à jouer un rôle crucial au regard de la stratégie nationale d’inclusion financière.

A ce moment charnière de notre vie de peuple où la carte économique et financière du globe a été redéfinie ; où les difficultés de notre pays nous interpellent ; où les fondements mêmes de notre pacte social sont vacillés, plus que jamais la fédération doit mobiliser l’ensemble de ses membres au partage, à travailler dans le souci de rendre le secteur plus dynamique et plus soucieux du développement économique des sociétaires.

En terminant, je souhaite que plusieurs autres décennies succèdent à cette première que nous célébrons aujourd’hui.

Joyeux anniversaire.